Apprendre la survie au quotidien

La survie un apprentissage à faire au quotidien

Cela paraît évident, mais pour survivre en cas de problème majeur, encore faut-il s’être préparé. Or ce n’est pas le jour où vous êtes perdu, déplacé, ou en fuite, que vous allez improviser ou alors il vous faudra beaucoup de chance ! Voici ce que vous pouvez commencer à faire chaque semaine pour être prêts le jour J.

Si vous ne souhaitez pas transformer votre appartement en bunker de survivaliste… Prévoyez quand même quelques équipements de base. Gardez un placard de secours avec une semaine de nourriture longue conservation, quatre bidons de 5 l d’eau, quelques médicaments de base, des piles, deux lampes torche, des briquets, une bâche, un sac à dos prêt à partir en randonnée, votre couteau de survie, une corde, une batte de base-ball, et des vêtements chauds et étanches. Ne négligez pas la qualité de vos chaussures, si vous devez marcher de très longues heures, elles seront vos meilleures amies.
 

Savoir faire du feu

Le feu est essentiel lorsqu’on doit bivouaquer dehors, apprendre à faire du feu est une bonne chose même si cela n’est pas aussi simple que certains voudraient nous le montrer à la télévision. En effet un soir d’hiver humide dans une forêt des Vosges, cela demande un savoir-faire éprouvé. Voilà pourquoi en complément de votre apprentissage, stocker des briquets est sûrement la meilleure solution pour des périodes de survie de quelques semaines.
 

Savoir-faire des nœuds

Savoir-faire des nœuds est également très utile. Vous en aurez besoin pour attacher, lier, construire, suspendre… certains nœuds doivent être faits très rapidement, alors que d’autres doivent être très solides, il existe plusieurs dizaines de sortes de nœuds à vous d’en apprendre quelques-uns. Ayez toujours un rouleau de ficelle et une corde sur vous !

 

Savoir s’installer

Monter une tente aujourd’hui c’est simple, construire un abri avec une bâche c’est déjà plus complexe, mais si vous n’avez ni l’un ni l’autre ? Faire ou trouver un abri devient une vraie mission. Comment assurer l’étanchéité ? Où s’installer ? Se protéger du vent dominant, choisir un relief adapté… Partez un week-end avec votre sac, une gourde et un couteau, et testez la fabrication d’un abri pour la nuit. Vous trouverez sur les sites de bushcraft et de survie des exemples pour faire une cabane ou un abri de survie en appentis. N’oubliez pas qu’une bonne nuit est essentielle pour survivre sur la durée.

 

Cuisiner dans la nature

Il est très important de bien manger et dormir. On résiste facilement quelques jours en faisant une diète, mais conserver sa force musculaire les premiers jours participe à conserver le moral lors d’un changement aussi radical. Bien manger ne veut pas dire se goinfrer. C’est plutôt prendre en compte ses réserves, les répartir en trois repas mêmes légers. Savoir le nombre de repas d’avance et par conséquent connaître son autonomie avant d’être obligé de se procurer de la nourriture venant de l’extérieur. Pour cuisiner, le feu sera bien sûr un plus, une gamelle métallique est indispensable et un trépied de cuisson « fait maison » vous permettra de laisser mijoter vos préparations.