Randonner, une passion dévorante

Randonner, un vrai sport

Il n’y a pas une randonnée mais des randonnées ! De la rando pédestre grand public de 2 ou 3 heures que je pratique le dimanche à la rando challenge qui s’apparente à un sport extrême, chacun peut trouver dans cette activité un moyen de se faire plaisir ou de se dépasser. Vous pouvez marcher toute votre vie, avec 60 000 km de chemins balisés la France est un incroyable terrain de jeu pour les marcheurs.

 

Vous connaissez bien sur les GR abréviation de sentiers de Grande Randonnée, numérotés de 1 à 300 (plus quelques une non numérotés). Ils ont été créés en 1947 et sont gérés par la Fédération européenne de la randonnée pédestre. Mais de nombreux topo-guides régionaux proposent des randonnées dont le parcours diffère des GR, même si parfois un tronçon commun est emprunté.

L’idée dès 1959 fut de pouvoir exporter ces GR hors de nos frontières (belgique, espagne…) avec sa signalétique bien reconnaissable 1 trait rouge et 1 trait blanc. Le plus fameux d’entre eux est le chemin de Saint Jacques de Compostelle (GR65)

 

Randonner seul ou en groupe

Attention une randonnée n’est pas une promenade, c’est un effort qui demande préparation et surtout connaissance de ses limites. Ne vous inscrivez pas dans une randonnée de marcheurs aguerris si c’est votre première fois ! Au mieux vous finirez dégoûté(e)s au pire vous abandonnerez !

Entraînes toi, marche et chronomètre toi sur un parcours varié, testes tes chaussures, ton sac à dos. Essaies de faire 10km un jour, puis 15 et enfin 20km équipé comme si tu partais une semaine. Car un sac à dos dans ton salon et un sac à dos au bout de 7h sur tes épaules, ça ne te fera pas le même effet !

N’hésites pas à demander le niveau du groupe que tu souhaites rejoindre, commence par une rando de deux jours pour ne pas avoir envie de te jeter dans une crevasse quand ils t’annonceront que tu as fait que 10% du parcours, alors que tu es déjà rouge comme un piment !

Lors du choix de ton aventure, ne t’attache pas forcément au kilométrage, mais au dénivelé, au nombre d’heures de marche prévues, aux bivouacs, à l’altitude, aux zones escarpées. Comment vas tu rentrer, est ce une boucle, rentreras tu en train, en bla-bla ? Ou vas tu dormir ? As-tu pensé à réserver gîtes, hôtels, campings ?

 

Préparer son matériel

Tu auras besoin d’une tente légère, d’un bon sac de couchage, d’une gourde, d’un set assiette/couverts. Mais aussi d’une petite pharmacie, d’une boussole ou un gps. Mais le plus important c’est tes chaussures, elles doivent épouser ton pied parfaitement, pas de zone de frottement. Choisi des chaussettes fines en coton et laine (pas d’acrylique). Pas de Jean pour marcher, mets trois couches, un textile technique ou de la laine contre la peau pour éliminer la sueur, ensuite quelque chose de chaud puis une couche imperméable pour les intempéries.

Si ces conseils te paraissent judicieux, on se retrouve dans un prochain article sur la rando, alors à très vite !